fbpx

Size 1 PEFC 20 Years logo ENG Colour on transparent bg 150dpi RGB

skflag Belgique | PEFC International | Contact | Extranet 

Soutenir les forêts face au changement climatique

Jul 28 2020

C. Cuvelier

Regardez bien ce paysage de forêts, il est beau, n’est-ce pas? Une merveilleuse palette de couleurs, pleine de vie? Oui, mais à y regarder de plus près, cette forêt ne se porte pas si bien. Parmi les conifères comme parmi les feuillus, on peut y observer des arbres défeuillés.

La forêt est en effet touchée par les sécheresses à répétition de ces dernières années. Fragilisée par ces conditions inhabituelles, elle devient plus fragile face aux attaques de certains insectes, notamment le scolyte qui a fortement décimé les épicéas depuis 2018. Les hêtres souffrent quant à eux directement du manque d’eau et les plus fragiles d’entre eux meurent purement et simplement de soif. Parmi les effets du réchauffement climatique, on peut aussi citer la chenille processionnaire, jadis cantonnée au sud de la Loire et qui pullule actuellement dans nos chênaies. Comme l’illustrent les exemples ci-dessus, la forêt est vulnérable face au changement climatique. Comment peut-on agir pour la préserver dans le temps et l’aider à s’adapter à cette nouvelle donne climatique?

Une des solutions envisagées par les forestiers est d’introduire des espèces d’arbres plus résistantes aux conditions climatiques futures. C’est ce qu’a entrepris la Société Royale Forestière de Belgique à travers son projet Arboretums lancé en 2018 à l’occasion de ses 125 ans. Zoom sur un projet qui a de l’avenir…

Une vingtaine d’espèces à l’essai

Tester des espèces nouvelles à travers un réseau de parcelles réparties sur l’ensemble de la Belgique, c’est là tout l’objectif des Arboretums. Une vingtaine d’espèces a ainsi été sélectionnée pour faire partie du projet, sur base de critères :

  • écologiques (résistance connue à la sécheresse combinée à une bonne résistance aux vagues de froid qui resteront possibles malgré les changements climatiques attendus),
  • biologiques (pas de caractère envahissant connu) et
  • économiques (bois valorisable en tant que matériau).

Parmi celles-ci, on retrouve des espèces feuillues comme le chêne chevelu, le chêne pubescent, le noisetier de Byzance, le tilleul à petites feuilles ou des provenances méridionales de nos hêtres et chênes locaux* ainsi que des espèces résineuses comme le cèdre de l’Atlas, le sapin de Turquie, le pin laricio de Corse, le sapin de Cilicie ou encore le pin maritime.

arbos srfb 1

arbos srfb 2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Premières plantations et suivi

Les premières plantations de ce projet grandeur nature ont eu lieu en avril 2019. Depuis, de nombreuses plantations ont été réalisées à travers tout le pays (carte disponible sur le site de la SRFB). Les premières mesures et observations sanitaires ont également pu être conduites ce printemps. Les jeunes arbres sont dans un état globalement excellent, ce qui laisse présager un avenir prospère pour la plupart d’entre eux**. Ces suivis seront réalisés sur le long terme (durant au moins 20 à 30 ans) par une équipe de bénévoles spécialement formés et permettront d’évaluer le potentiel de ces arbres en termes de production, de résistance aux maladies et aux ravageurs ainsi qu’aux conditions climatiques extrêmes. Ce suivi en continu permettra aux futures générations de forestiers de planter les espèces d’arbres les plus prometteuses pour nos forêts de demain.

En l’aidant à s’adapter aux conditions futures, ce projet souhaite maintenir une forêt diversifiée qui continue à assurer tous les services qu’elle rend à la société, qu’ils soient économiques, environnementaux, climatiques ou sociaux.

Si vous souhaitez en savoir plus sur ce projet ou si vous souhaitez contribuer à ce projet en tant que particulier ou responsable d’entreprise, rendez-vous sur la page www.srfb.be/arboretums.

Retrouvez également l’émission radio consacrée à ce projet:

Crédit photo:
- paysage de forêt : C. Cuvelier
- jeunes plants de conifères et de feuillus : SRFB

* Pour une analyse plus détaillée des résultats, vous pouvez lire l’actualité dédiée à ce premier suivi.

** Retrouvez toutes les espèces reprises dans le projet avec les fiches explicatives sur https://www.srfb.be/arboretums/especes/