fbpx

Size 1 PEFC 20 Years logo ENG Colour on transparent bg 150dpi RGB

skflag Belgique | PEFC International | Contact | Extranet 

Les standards PEFC : qui les rédige ?

May 19 2020

Des exigences que les entreprises doivent remplir pour obtenir la certification de la chaîne de contrôle PEFC aux mesures spécifiques que les parties prenantes doivent prendre lorsqu'elles développent leur système national de certification forestière, nos standards sont vitaux pour le fonctionnement de notre organisation. Mais qui est responsable de leur élaboration ?

Standards development 20th anniversary

La réponse à cette question n'est peut-être pas celle que vous pensez. Ce n'est pas le PEFC qui élabore les standards, mais des groupes de travail multipartites. Ces groupes de travail établissent un consensus, en s'appuyant sur la participation de personnes actives et engagées issues de différents groupes d'intérêt. Ceci est au cœur du fonctionnement de PEFC.

Mais pourquoi le faisons-nous ainsi ? Nous devons veiller à ce que des connaissances, des intérêts, des expériences et des attentes différents soient réunis lors de l'élaboration d'un standard. Si les rédacteurs du standard ont tous le même point de vue, celui-ci ne peut pas répondre aux différents besoins des nombreuses parties prenantes concernées par le standard.

Les suggestions et les idées doivent être remises en question et discutées. Ce qui fonctionne pour un intérêt peut ne pas être pratique ou agréable pour un autre. En réunissant un groupe diversifié de personnes qui doivent travailler ensemble pour parvenir à un consensus, nous pouvons nous assurer que nos standards répondent aux nombreuses attentes placées en elles.

Formation des groupes de travail

Il est évident que la manière dont un groupe de travail est formé est importante. Pour commencer, chacun peut désigner un représentant pour faire partie d'un groupe de travail. Cela nous permet de disposer d'un large éventail de candidats pour le groupe. Le conseil d'administration de PEFC sélectionne ensuite les membres parmi les candidatures reçues, sur la base de nos exigences concernant la composition d'un groupe de travail.

Afin de garantir qu'aucun intérêt particulier ne puisse dominer le processus, tous les groupes de travail ont une représentation équilibrée des parties intéressées, y compris une représentation géographique. Les catégories de parties prenantes au sein des groupes de travail sont issues des grands groupes définis dans l'Agenda 21 des Nations unies (entreprises et industrie, ONG, communautés scientifique et technologique, agriculteurs et petits propriétaires forestiers, travailleurs et syndicats, autorités locales, populations autochtones, femmes, enfants et jeunes).

En allant plus loin, nous affinons la composition souhaitée d'un groupe de travail et exigeons au moins la participation des catégories de parties prenantes suivantes :

  • Utilisateurs certifiés du système PEFC (par exemple, propriétaires et gestionnaires de forêts, industrie forestière)
  • Les utilisateurs non-certifiés du système PEFC (par exemple, les organismes de certification)
  • Les clients et les consommateurs (par exemple, les organisations de détaillants, les organisations de consommateurs)
  • la société civile (par exemple, les groupes scientifiques, environnementaux, sociaux et autres groupes d'intérêt)
  • les membres de l'organe directeur national du PEFC

Cela permet de s'assurer qu'il y a toujours un groupe d'intérêts équilibré autour de la table, en tenant compte des principales parties prenantes concernées par le standard en question.

 

Quel est le rôle de PEFC ?

Notre rôle au bureau international de PEFC à Genève est de coordonner le travail de ces groupes de travail, en fournissant un soutien organisationnel et administratif. Le rôle du conseil d'administration de PEFC et de l'assemblée générale de PEFC se limite à l'approbation (ou au rejet) formel du standard.