fbpx

Size 1 PEFC 20 Years logo ENG Colour on transparent bg 150dpi RGB

skflag Belgique | PEFC International | Contact | Extranet 

Le bois, matériau de construction renouvelable par excellence à condition de provenir de forêts gérées durablement

Mar 14 2019


Qu’il s’agisse de plancher, d’une porte, de châssis, de meubles ou encore d’une ossature, le consommateur est fréquemment confronté au choix entre différents matériaux tels que l’acier, l’aluminium, le plastique, le béton ou le bois lors de son projet de construction ou d’aménagement de sa maison.

Pourquoi choisir le bois et à quelles conditions ?

1st prize PEFC Timber WAF20181ste prijs “Best Use of Certified Timber” at World Architecture Festival 2018  - © PEFC

Prisé pour ses performances thermiques, isolantes et écologiques, le bois s’impose comme un matériau innovant sur le marché de la construction et de la rénovation.

C’est le matériau écologique et renouvelable par excellence, à condition bien sûr que celui-ci provienne de forêts gérées durablement (ce que garanti le label PEFC).

Contrairement à ses congénères, le bois présente un bilan carbone nettement plus favorable à la lutte contre le changement climatique. Le bois provient d’une source renouvelable par nature : les forêts. Il contribue ainsi à l’absorption (en tant qu’arbre) et ensuite au stockage (en tant que bois de construction) du CO2. L'utilisation d'1 m3 de bois de construction permettrait ainsi de retirer près d’1 tonne de CO2 de l'atmosphère.

Le bois est également un matériau moins polluant et moins énergivore que ses confrères. A titre d’exemple, la production de bois nécessite 4 fois moins d’énergie que le béton, 60 fois moins que l’acier et 130 fois moins que l’aluminium.

Choisir du bois n’est par contre pas suffisant que pour garantir le caractère écoresponsable d’un achat. En effet, il est crucial d’avoir une garantie que le bois acheté provient d’une sylviculture durable afin d’éviter de contribuer entre autres à la déforestation, cause importante du changement climatique.

Un autre élément important à prendre en considération – dans la limite du possible bien entendu – est celui de l’impact du transport. Un camion émet en moyenne 1 tonne de CO2/1000 km parcourus. Malgré qu’il provienne de forêts gérées durablement, un matériau en bois qui aurait parcouru des milliers de kilomètres présenterait une empreinte écologique nettement moins intéressante. Le label mondial de certification forestière PEFC offre un large assortiment de bois locaux. En Belgique, 46 % des forêts sont gérées durablement et PEFC y représente 92 % des surfaces certifiées. En étendant la zone géographique à celle de nos pays limitrophes (France, Payx-bas, Allemagne, Luxembourg) près de 60 % de la superficie forestière y est certifiée et PEFC y représente près de 91 % des surfaces certifiées.

En choisissant du bois certifié PEFC ou équivalent pour son projet de construction ou d’aménagement, le consommateur fait donc est un choix responsable.